Eliud Kipchoge fait polémique à propos de la Nike Zoom X VaporFly

Je me suis fendue d’un post éclair sur Instagram samedi dernier suite à l’exploit de celui qui est rentré dans l’histoire avec une prouesse insolente sur le marathon de Vienne (Autriche) : celle d’avoir franchi la barre mythique des 2h sur un marathon. En effet, le Kényan de 34 ans, Eliud Kipchoge, sponsorisé par Nike et équipé de la nouvelle chaussure Vaporfly à lames de carbone, a réalisé un exploit fabuleux avec un chrono inédit : 1 heure 59 minutes et 20 secondes sur le ô combien exigeant 42,195 kilomètres. Mais on peut se demander quel poids la technologie pèse t-elle dans la performance ?

Eliud Kipchoge fait polémique à propos de la Nike Zoom X VaporFly
Eliud Kipchoge – Record marathon de Vienne 2019 en 1:59:40

Une chaussure technologique dotée d’une plaque en fibre de carbone

Eliud Kipchoge fait polémique à propos de la Nike Zoom X VaporFly
Nike Zoom X VaporFly – Eliud Kipchoge

Le recordman, ainsi que sa cohorte de 41 meneurs d’allure (les meilleurs coureurs du monde) étaient équipés des Vaporfly, chaussures de running dessinées par Nike. Petit bijou de technologie embarquée, cette chaussure présente une innovation de rupture dotée d’une « arme secrète intégrée » : « Une plaque en fibre de carbone placée sous le pied sur toute la longueur » et qui « offre une sensation de propulsion pour vous aider à accélérer le rythme ». Samedi dernier, le modèle de Kipchoge, les Nike AlphaFly, en possédait trois pour un rebond et un renvoi d’énergie au sol plus marqué. On pourrait aller jusqu’à dire que la chaussure travaille d’elle-même.

Eliud Kipchoge fait polémique à propos de la Nike Zoom X VaporFly
Nike AlphaFLY portées par la cohorte de 41 meneurs d’allure – Marathon de Vienne 2019 – Eliud Kipchoge

Le dopage technologique est évoqué

Depuis, la presse a fait couler beaucoup d’encre sur l’équité sportive ? Le règlement de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) dit que « En compétition, les chaussures sont destinées à donner aux pieds protection et stabilité ainsi qu’une bonne adhérence au sol. Toutefois, ces chaussures ne doivent pas être construites de manière à donner aux athlètes une aide ou un avantage quelconque inéquitable. Tout type de chaussure utilisé doit être raisonnablement accessible à tous dans l’esprit de l’universalité de l’athlétisme. » Aujourd’hui, une semaine après le record, les soupçons de dopage technologique se murmurent au sein de l’IAAF qui ouvre une enquête.

>>> (…) Tout type de chaussure utilisé doit être raisonnablement accessible à tous dans l’esprit de l’universalité de l’athlétisme. >>>

A mon humble avis…

Certes, des études indépendantes ont conclu que les Vaporfly apportaient des avantages significatifs aux coureurs, mais certains vont jusqu’à prétendre que cela va à l’encontre du règlement de la IAAF. Pour moi, il s’agit d’une avancée technologique comme il en existe dans d’autres sports

  • la raquette de tennis en graphite,
  • le vélo en carbone,
  • le ski en fibre de verre.

Je considère que l’ingénieur est au service du sport pour améliorer les performances. Personne n’est choqué que l’on effectue des essais en soufflerie pour améliorer l’aérodynamique et donc les performances d’une Formule 1, du moment que l’on respecte la réglementation de la FIA. Jusqu’à preuve du contraire, Eliud Kipchogue et Nike n’ont enfreint aucun règlement. L’évolution de la chaussure en running s’inscrit dans la même tendance que les montres GPS ou les teeshirts anti-transpirants. Toutes les marques investissent de pus en plus en R&D sur ces différents produits compte tenu de l’engouement que cela génère sur le marché.

>>> Personne n’est choqué que l’on effectue des essais en soufflerie pour améliorer l’aérodynamique et donc les performances d’une Formule 1, du moment que l’on respecte la réglementation de la FIA >>>

J’aurais tendance à considérer que les mauvaises langues ont beau créer émulation et polémique, la performance d’Eluid Kipchogue demeure, dans l’esprit de la mojorité, à la fois remarquable et fascinante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.