Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course

Dimanche 27 octobre 2019 s’est tenue la 41ème édition du semi-marathon emblématique de Marseille-Cassis qui fêtait cette année ses 40 ans, réunissant près de 20000 coureurs. Classée dans le top 50 mondial, cette course mythique dégage quelque chose de particulier. Nous ne sommes pas sur de l’évènement sportif traditionnel, mais bien sur un rendez-vous festif de premier ordre qui rallie chaque participant dans la même direction, celle du plaisir, du bonheur partagé, du défi et des paysages d’exception ! Il s’agissait d’une première pour ma part et j’ai été soufflée par l’ambiance, le cadre à couper le souffle et le soutien sans faille des supporters. Lumière sur cette course haute en couleur !

Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course
Marseille-Cassis 2019 – Col de la Gineste

Petit-déjeuner à 6h00, 3 heures avant le départ fixé à 9h00. Je rejoins la navette, avec une petite troupe rencontrée au départ de l’hôtel. Arrivée au stade Orange Vélodrome, j’en prends plein les mirettes. Cet endroit, chargé d’histoire, est de toute beauté. Il y a du monde partout, l’ambiance est explosive, le soleil est au rendez-vous et la tension monte petit à petit. Avant une course, j’ai toujours peur de passer à côté de l’essentiel, de souffrir dès le début ou de rencontrer un imprévu. J’angoisse un petit peu mais finis par me re-concentrer et me calmer doucement.

Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course
Marseille-Cassis 2019 – Course classée dans le Top 50 mondial – Départ au stade Orange Vélodrome de Marseille

Je vous fais grâce de l’avancée progressive jusqu’a à ligne de départ avec les selfies, le réglage de la montre, du Buff etc. pour vous conduire directement sur la ligne de départ.

Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course
Marseille-Cassis 2019 – Stade Orange Vélodrome – Selfie zone

Les départs s’échelonnent par vagues successives . La première est constituée des coureurs Elites et des sas préférentiels (moins de 1h20, 1h30 et 1h45). Les vagues suivantes regroupent le grand public et prévoient des départs toutes les 4 minutes par flopée de 3000 coureurs. Ce sont 20,2 Km et 350 D+ qui nous attendent.

Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course
Marseille-Cassis 2019 – Départ par vagues de 3000 coureurs

Le coup de pistolet retenti, c’est parti ! Etant donné mon terrible manque d’entraînement pour cette course, je décide de m’économiser. Je scinde mentalement le parcours en 4 grands tronçons :

  • 5 premiers km : je gère, surveille ma montre, ne veux surtout pas me laisser embarquer par le flot. On commence sur un faux-plat, boulevard Michelet. Au sortir de la ville, cela commencera à monter sérieusement. Le premier ravitaillement est ma première victoire. Je suis un peu surprise par les bouteilles qui jonchent le sol alors qu’il y a de nombreux containers. Bref… Désormais, je sais que je vais rentrer dans le dur.

  • 5 km suivants : ascension du col de la Gineste, le fameux ! Les paysages sont superbes. Je prends mon temps mais je ne veux pas me mettre dans le rouge. Je commence à souffrir, à ralentir sérieusement. Je m’arrête, à bout, mais une voix compatissante me lance « allez courage, on s’y remet ! » J’ai adoré cette solidarité. Cela m’a relancée sur le champ. On vient de sortir de la montée. Deuxième ravito. C’est la bousculade, tout le monde est fatigué après 10 km de côte continuelle. Mais la descente pointe son nez, enfin. Je me dis que c’est la délivrance, que le plus gros est passé, que je vais pouvoir enfin souffler et envoyer un peu.

  • 5 km suivants : Surprise ! Il n’y a pas que de la descente, quelques côtes persistent alors que je n’en avais identifiée qu’une à ce stade du tracé. Dommage pour moi, j’aurais dû être plus attentive. Elles me ralentissent et me gâchent un peu le plaisir. Mais je vis de très bons moments : musique dans les écouteurs, vue sur mer, soleil au beau fixe. Le meilleur combo qui soit pour s’éclater !

  • 5 derniers km : ce fut long, très long, mais je commence à apercevoir de belles hordes de supporters, ce qui rend l’expérience vraiment grisante. J’avale toutes les descentes avec beaucoup de plaisir mais chaque passage sur du plat me coupent les jambes et me ralentissent drastiquement. Les 3 derniers kilomètres sont douloureux. J’ai envie qu’on en finisse. Sur le tout dernier kilomètre, surprise ! J’ai un soutien inattendu qui me fait chaud au cœur ! Mon fils et mon mari viennent me rejoindre et m’accompagnent jusqu’à l’arrivée. Je vole !!

Je finis la course avec un terrible mal de jambes mais j’ai véritablement la tête dans les nuages. Je ressens une immense fierté d’avoir pu participer à cette course mythique, dans cette région que j’adore, entourée des miens et de mes amis. Merci à eux et merci à la horde de supporters déterminés à nous soutenir dans l’effort. J’ai pris beaucoup de plaisir sur cette course, je me suis sentie bien, la vue sur la montagne et la mer m’a transportée et le soleil m’a boostée.

Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course
Marseille-Cassis 2019 – Arrivée salvatrice

Bravo à tous ceux qui ont explosé les chronos, à tous les finishers et à tous les amoureux de la course ! Je vais tout faire pour m’inscrire de nouveau l’année prochaine !

Marseille-Cassis 2019 : le CR de la course
Marseille-Cassis 2019 – Superbe médaille à l’effigie des 40 ans de la course

Retour sur

Course contre le cancer organisée par Cheer up! EM Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.